Coup de coeur #7 – The Popopopops

Si vous avez réussi à prononcer leur nom correctement (avec le nombre exact de Po dedans) du premier coup, vous êtes très forts !

The Popopopops c’est un groupe de pop (surprise !) à légère tendance électro, qui a pris son nom d’une chanson de NTM. Ça c’est original. Leur histoire l’est beaucoup moins : 4 copains au lycée qui jouent une jolie chanson à la fête de la musique. Ils sont remarqués, sortent un EP, écrivent un album… blablabla on connait la suite. C’est l’autoroute du succès toussa toussa.

En revanche, ce qui est intéressant, c’est qu’après avoir fait la première partie de Pony Pony Run Run et Skip The Use (c’est pas mal quand même), ils ont sorti cette semaine leur premier album – Swell. Ils comptent, parmi leurs influences les Foals, Metronomy ou encore Late Of The Pier… (J’ajouterai volontiers, de mon propre chef The Maccabees). Bref, des groupes anglais dont j’aime  beaucoup les sonorités. Alors je suis allée faire un tour du net pour vous ramener mon coup de cœur.

J’ai facilement trouvé de quoi satisfaire mes oreilles avides de nouveauté, entre l’album, l’EP et le reste… !

Lire la suite

Coup de coeur #5 – Revolver

Aujourd’hui, je vous propose de la pop de chambre. C’est ainsi qu’ils appellent leur musique.

Revolver. Le nom me fait déjà frisonner.

C’est étrange car ce groupe est connu sans vraiment l’être. Il est probable que certains d’entre vous connaissent déjà par cœur. Mais ceux qui pensent ne pas connaître ont déjà entendues leurs chansons, parfois sans le savoir.

Ils ont fait le générique du Grand Journal pendant un temps avec la super(be) chanson Wind Song. Ils font aussi le générique d’SFR avec la chanson qu’ils appellent Untitled 2.

Revolver, c’est de la pop rock, comme je l’aime. Mais pas seulement. Le clip de Wind Song est une merveille. J’ai adoré. Du rythme, une esthétique, une histoire un peu angoissante sans être déplaisante. Encore des frenchy dont l’histoire est toujours aussi « banale ».

Deux des membres se rencontrent en 2002, au collège et commencent à jouer ensemble. Les concerts commencent en 2004 et l’écriture des premières chansons l’année suivante. En 2006, le groupe prend le nom de Revolver en l’honneur des Beatles et du poster d’une des « Revolver Sessions ». La même année, le groupe devient un trio. Et comme toujours, les bons sont rapidement repérés. Ils signent en 2007 chez EMI pour le plus grand bonheur de mes oreilles (et des vôtres !).

En bref, des lycéens un peu plus doués que les autres qui ont su créer leur univers, tout en douceur et en harmonie.

J’en suis vraiment dingue.

Leur plus grand succès :

Une de mes préférées (ok, je les aime toutes !) :

Leur chansonnette toute douce (y a plusieurs versions qui circulent sur youtube, choisissez la votre !) :